Chaudières

mercredi 18 mai 2022

Quels sont les différents types de chaudières ?

Vous voulez changer votre chaudière ? Vous ne savez pas quel type de chaudière choisir ?

PROBAT vous présente les différentes chaudières disponibles sur le marché. Elles peuvent être murales ou au sol (plus difficiles à installer, mais plus puissantes et solides que les chaudières murales). Il existe différents types de chaudières dont les chaudières électriques. Elles fonctionnent toutes en transférant de la chaleur à un fluide caloporteur (comme l'eau).

Elles peuvent également être alimentées par différents combustibles, tels que le bois, le pétrole, le charbon ou l'électricité. Elles assurent toutes la même fonction de base : chauffer l'eau.

Les chaudières électriques

Elles sont peu chères à l’achat et à l’installation puisqu'elles ne requièrent aucune canalisation pour amener le combustible.

Elles sont énergivores et il est fortement recommandé de les installer uniquement de manière provisoire, en attendant une le raccordement au gaz de ville ou l'installation d'une citerne de gaz.

L'installation d'une chaudière au fioul n'est plus autorisée en France à compter de juillet 2022.

Les chaudières électriques

Les chaudières au fioul

Les installations des chaudières au fioul étaient bon marché et efficaces pour chauffer de grands espaces. Cependant, ce type de chaudière a un principal inconvénient : une chaudière au fioul suppose une cuve, généralement de 1000L ou 1500L qu'il faut recharger une à 2 fois par an. De plus, la facture est indexée sur les prix du pétrole, c’est donc une énergie coûteuse et fortement génératrice de pollution.

Les installation de nouvelles chaudières à fioul seront interdites à partir du 1er juillet 2022. Dans le cadre de la transition énergétique, cette interdiction concernera les chaudières au fioul qui émettent beaucoup de dioxyde de carbone (CO2). Pour aider la France à atteindre son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement souhaite une transition douce. L'obligation de remplacer ces chaudières ne concerne que les chaudières cassées ou irréparables. Les chaudières au fioul déjà en place peuvent continuer à fonctionner tant qu'elles peuvent être réparées. En cas d'obsolescence, la chaudière au fioul ne pourra être remplacée que par une nouvelle chaudière au fioul plus performante de classe A fonctionnant au Biofioul F30, ou par une chaudière fonctionnant au gaz.

Les chaudières au gaz

Avec une chaudière à gaz, vous n'avez pas besoin de stocker du combustible si vous êtes raccordé au gaz de ville et vous utilisez simplement le combustible déjà disponible dans votre maison. Avec une chaudière compatible avec le biogaz, l'installation est encore moins chère qu'une chaudière au propane.

Si votre chaudière compatible avec le biogaz n'est pas raccordée au gaz de ville, vous aurez toujours besoin d'une citerne de propane pour faire le plein de combustible une ou deux fois par an.

Les émissions d'oxyde d'azote des chaudières à mazout ont connu une baisse spectaculaire au cours des 20 dernières années et les chaudières à gaz ont connu une baisse similaire.

Les chaudières au bois

Il est vrai que le bois est une énergie bon marché et renouvelable. Les chaudières à bois sont plus chères mais bénéficient d’un crédit d’impôt, et sont considérées comme une source d’énergie propre.

Il existe maintenant des programmes de gestion forestière pour protéger l'environnement. Cependant, cette énergie ne doit pas être obtenue à partir de forêts éloignées. Il ne faut pas faire venir du bois importé, sinon l'empreinte carbone augmentera.

La plupart des chaudières ont un rendement faible sauf si l’on opte pour un « turbo » ou que l’on utilise des modèles fonctionnant aux granulés ou aux plaquettes de bois.Il est possible d’améliorer la performance de ces sources d’énergie, en optant pour un type de chaudière de dernière génération, à condensation ou à ventouse.

Les chaudières basse température

D’un rendement supérieur à 90%, les chaudières basse température fonctionnent avec une température de l’eau plus faible (50°C contre 90°C habituellement). Ainsi elles ont besoin de moins de combustibles pour chauffer l’eau. Cela se traduit des économies d’énergie de 12 à 15% par rapport à une installation standard. Elles sont adaptées pour des planchers chauffants ou des radiateurs à chaleur douce.

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation se sont imposées pour leurs performances (elles consomment de 15 à 20% de moins qu’un modèle standard et on un rendement supérieur à 100%). En effet, elles récupèrent la chaleur latente des fumées issues des produits de combustion.

Dans une chaudière de type classique ou standard les températures des fumées approchent des 250°C pour le fioul et 160°C pour le gaz. C’est autant d’énergie perdue. Dans une chaudière à condensation cette chaleur est utilisée pour chauffer l’eau du circuit.

Elles sont les plus efficaces et procurent un plus grand confort quand on les installe avec un plancher chauffant basse température et / ou des radiateurs « chaleur douce ». Tous les types de chaudières existent en version condensation. 

Les chaudières à ventouse

Ce type de chaudière ne nécessite pas de cheminée (pas de ramonage), ni d’un espace ventilé (elles peuvent donc être installées dans un local fermé) car le tuyau est composé de deux tuyaux concentriques, l'un pour amener l'air frais, l'autre pour l'extraction.

La chaudière à ventouse assure une meilleure sécurité et réduisent d’environ 5% la consommation d’énergie. Ce système existe pour tous les types de chaudières. 

A Versailles, dans le périmètre protégé du Château de Versailles, l'installation de chaudières à ventouse est soumise à l'approbation des Monuments de France.

L'entretien de la chaudière, une obligation

L'entretien : une obligation souvent méconnue !

L’entretien d’une chaudière est obligatoire est doit être assurée chaque année par un professionnel. Il permet de déterminer le rendement et les performances de l’appareil ainsi que sa sécurité : le monoxyde de carbone, gaz mortel, se dégage de ces équipements mal entretenus. Entretenue tous les ans par PROBAT, ma chaudière fonctionnera 2 à 3 fois plus longtemps et ce sera 8 à 12% de combustible consommé en moins.

Sans cette révision, vous ne serez pas couvert par votre assurance en cas d’accident ! 

L\'entretien de la chaudière, une obligation

PROBAT

PROBAT
11 rue du Général Leclerc
78000 VERSAILLES, France
FR
+33 (0)1 39 51 59 40
info@probat78.fr